Panier 0

Revues d'anticipation parallèle

Le cabinet Mobi-Dic est convaincu de la nécessité de penser notre monde autrement et généreusement.
C’est pourquoi, avec nos revues d’anticipation parallèle, nous construisons des civilisations parallèles.
Nous explorons les autres voies qu’aurait pu emprunter l’Evolution.

Notre question est la suivante : si telle ou telle espèce avait évolué et construit une civilisation à la place de l’Homme, comment serait-elle ?

Chaque année nous travaillons sur un animal et publions un cycle de 3 revues pour construire sa civilisation. Nous partons d’éléments concrets tels que les caractéristiques physiques de l’animal, son milieu de vie, son mode de vie, etc. et nous développons, par l’imaginaire, ce qu’aurait pu devenir sa civilisation.

Avec le cabinet Mobi-Dic, les espèces en voie d’extinction développent au contraire du monde actuel tout un potentiel qui offre une nouvelle vision, une pensée parallèle et une autre considération de leur espèce.

les revues

Extrait

« Avez-vous peur des tigres ? Pas assez. Evitez leurs griffes et ce sont leurs rayures qui vous fendront l’âme. Je vous parle des tigres d’un lieu où ils ne remplissent pas nos zoos, un lieu parallèle où les tigres ont développé leur civilisation comme nous l’avons fait. D’un lieu où chaque singe garde sa queue pour se suspendre aux arbres et cueillir les fruits pour le tigre. »

 

« Les tigrures constituent une partition de base, unique à chaque tigre, appelée Tigris. »

 

« Derrière l’agilité du tigre se cache, en fait, un art non pas directement du déplacement mais un art mélangeant la danse et la poésie : un art du langage visuel.

 

« Un tigre est rempli de lumière et d’ombre, c’est un des concepts fondamentaux de l’esthétique du tigre. »

 

« Le tigre, par son rugissement, émet la fréquence de certaines plantes et accélère ainsi le développement des autres plantes antagonistes. »

 

« Ce mode de communication influe sur toute la pensée du tigre : c’est le mouvement qui permet le langage et la pensée, et la pensée est elle-même un mouvement. Un tigre ne prend pas un temps d’arrêt pour réfléchir avant d’agir, c’est inconcevable. Il ne réfléchit pas mais fléchit ; l’action et la pensée ne peuvent se séparer. »

 

« L’harmonisation du tigris est plus ou moins le concept de l’ « amour » chez le tigre. Ce qu’il y a de beau et tragique à la fois, c’est qu’un tigre ne peut cacher son amour. »

Cabinet mobi-dic

Atelier